04 juin 2021

Entretien professionnel : report de la date d'application des sanctions

Pour rappel, l’ordonnance du 2 décembre 2020 n°2020-1501 a permis aux employeurs de différer jusqu’au 30 juin 2021 tous les entretiens professionnels, bisannuels et de bilan à six ans, qui auraient dû se tenir à partir du 1er janvier 2020.

Cette échéance n’est pas repoussée par la loi relative à la gestion de sortie de la crise sanitaire.

En revanche, le texte reporte au 1er octobre 2021 la date à partir de laquelle les employeurs devraient spontanément procéder à l'abondement du CPF du salarié à hauteur de 3.000 euros en cas de non respect des règles relatives à l'entretien professionnel et prolonge jusqu’à cette date le droit d’option ouvert aux employeurs pour justifier qu’ils remplissent leurs obligations.